Quoi qu’il en soit, dans quelques semaines, il deviendra le onzième joueur de l’histoire à avoir remporté deux titres de MVP consécutifs.

Plus jeune, je n’aurais jamais imaginé qu’une franchise comme Golden State remporte ce trophée Larry O’Brien.

Une performance qui fait dire à certains que le meneur des Warriors devrait carrément être le favori pour le titre de MVP, mais aussi pour celui de MIP ! Peu probable certes, mais pertinent.

 

Puis, avec Steve Kerr et son coaching staff, il y a eu cette parenthèse dorée : la saison 2014-15, conclue avec 67 victoires et un titre NBA, le premier pour la Baie depuis 40 ans.